LES LANCIERS DE LA GARONNE Index du Forum LES LANCIERS DE LA GARONNE

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bataille rangée aux abords du village des fous

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LES LANCIERS DE LA GARONNE Index du Forum -> Le forum libre des Lanciers de la Garonne -> Discussion Générale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
captain yapudo
Membres des Lanciers

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2009
Messages: 555

MessagePosté le: Dim 27 Nov - 13:44 (2016)    Sujet du message: Bataille rangée aux abords du village des fous Répondre en citant

Alors que le jour ce lève sur le village des fous, nos braves celtiques guerriers encore attablés voient surgir sur les arrières du camp de PETIBONVM une armée Macédonienne.

Cette armée commandée par le Général Philopettas VAZYCONTETAISOS se déploient dans la plaine;

Sur son aile droite, commandés par le général de cavalerie FAIGAFFAMAISABOS,
Une cavalerie lourde de compagnons, une cavalerie extra lourde AGEMA, deux cavaleries légères thrace et un chars scythe

Au centre du dispositif, commandés par PHILOPETTAS lui même;
En guise de rouleau compresseur, 4 phalanges de piquiers (dont une vétéran et une de garde), flanquées par quelques peltastes thorikitai et autres javeliniers légers



Sur son aile gauche, commandés par le général allié PLAINTCONTRIX (un pote à nos irréductibles...);
Une Warband celte, une unité de lanciers à pieds, flanqués par une unité de javeliniers et une éléphanterie indienne avec son escorte d'arches légers.



Face à lui, les légions du camp de PETIBONVM et de BABAORVM, épaulées par quelques recrues que Jules nous ramènent de sa campagne d'Afrique, se déploient ainsi;

Sur notre flanc droit, commandés par le général BRISERADIVS;
La Légion BABAORVM, composée de trois cohortes, d'une unité d'auxiliaires peltastes mercenaires avec romphaïa, une batterie d'artillerie balistes légères et leur petite escorte d'arches crétois.





Au centre de notre dispositif,
Commandés par Jules "lui même"...AVE LUI...
La Légion PETIBONVM, composée de 3 cohortes (dont une de vétérans) et une unité de javeliniers, se positionnent derrière la colline centrale.

Sur notre aile gauche, aux abords du village des fous, commandés par le général celte DEBOITMENDUMENIX;
La cavalerie moyenne celte, une petite unité d'archers Crétois, une petite unité de frondeurs Baléares et une unité d'éléphants tout droit venus d'Afrique et en guise de soutien une batterie d'artillerie moyenne de catapultes.



L'initiative sera Romaine,

Jules et ses potes occupent rapidement le vallon central et domine du coup la situation...
La cavalerie  Macédonienne quant à elle s'approche tout doucement
(ne serait ce que pour ne pas trop s'attirer les foudres de leurs adversaires...)



Notre aile gauche envoie ses tireurs en éclaireurs, les éléphants s'approchent  quant à eux de la colline centrale avec l'intention d'occuper la cavalerie adverse...
pendant que l'artillerie appuiera de ses tirs ajustés cette brillante manœuvre....d'intimidation...





Notre aile droite se déploie entre la colline centrale et le labour où son retranchées nos balistes bien calibrées...
(tout comme leurs artilleurs d'ailleurs...)




Le gros des troupes Macédonienne (non je ne parle pas de leur officier en chef) avance lentement mais surement vers nos positions...
Il ne faut pas le nier, nos braves légionnaires déjà habitués à recevoir des baffes par les irréductibles du village,
faut bien avouer que là, on se fritte à un plus gros morceau....




Mais c'était sans compter sur nos troupes du génie....,
Quelques panneaux d'orientation plantés là pour permettre de s'orienter vers ROME la Magnifique
(car tous les chemins y mènent...), semble quelque peu perturber la troupe qui stoppe sa progression ce qui n'est pas fait pour nous déplaire...






La première charge sera initiée par nos éléphants contre la cavalerie de compagnon immobile dans la plaine




Les Africano-Romains pachydermes chargent, piétinent, repoussent et ratatinent les compagnons Macédoniens encore tout esbaudis....

(De cette rencontre une recette serait née; la ratatouille à la sauce Macédonienne...)





Il faut bien reconnaitre qu'ALEA la déesse du sort nous est bien favorable...
Peut être à cause de l'accessoire utilisé pour lancer les dés ce jour là...




Notre cavalerie Gauloise, directement commandée par DEBOITMENDUMENIX, se positionne en retrait prête à fondre sur les éventuels survivants...



FALABALLA et sa souerette en sont toutes émoustillées à la vue de tant de braves qui défilent sous les remparts...




L'intervention du général FAIGAFFAMAISABOS, ne suffira pas à enrayer cette poussée digne des piliers du rugby et autres supporters de BRENNVS.
Mieux encore, le général de cavalerie Macédonien sera éliminé par un coup de pilum dans le sternum ou d'un coup de défense dans le rectum...
Nous jetterons là un voile pudique sur ce qu"'il est réellement arrivé ce jour là...


Le char scythe se retrouve bien seul face à ses hordes environnantes....
trop de choix, tue le choix...il restera statique jusqu'à l'issue de la rencontre...



L'aile droite Macédonienne désormais bien diminuée avec la perte du général, son second lieutenant n'arrivant pas à endiguer ce flux, la cavalerie extra lourde repoussée désorganisée, l'aile opposée tente d'approcher...en vain notre Légion BABAORVM.

Devant l'inertie Macédonienne dans la plaine centrale,
Nous prenons donc l'initiative d'ATTAQUER les auxiliaires Thraces qui flanquent le bulldozer Macédonien, jeter dans la bataille notre cohorte de vétérans et, soyons fous, une seconde cohorte sur les piquiers bien groupés




Bilans de l'affrontement;
Les auxiliaires thraces en laissent beaucoup...pour ne pas dire TOUS !!

Nos légionnaires vétérans sont quant à eux repoussés, provoquant le désordre dans nos rangs et du coup nos mercenaires situés juste derrière...




La seconde cohorte quant à elle tiendra trois tours face au bulldozer Macédonien et finira par reculer...sur des positions préparées à l'avance.
Il n'y à pas à dire, la phalange...c'est pas de la fiotte...
Difficile voire impossible de la repousser en plaine...d'où la prise de flanc qui se profile sur leur droite...




La nuit tombante, sauvera..., pour un temps les troupes de notre illustre adversaire qui, faut bien le souligner n'a pas démérité, loin s'en faut, mais pour qui la déesse ALEA n'avait point d'intérêt.



Dans le village des fous, le repas étant terminé, la potion étant servie tiède...mais pas trop...


On se prépare à faire une sortie....
lorsque une vive clameur s'entend jusque dans les rangs de nos Légions...

"LAISSEZ LES MOI...LAISSEZ LES MOI..."



_________________
Place ton aile gauche à droite...,
et ton aile droite à gauche...,
ainsi ton adversaire ignorera tes intentions !

"Confusionnus"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Nov - 13:44 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LES LANCIERS DE LA GARONNE Index du Forum -> Le forum libre des Lanciers de la Garonne -> Discussion Générale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com